Imagerie vectorielle Doppler 3D
Recrutement: 
Recrutement en cours/passé: 
Recrutement en cours
Periode: 
2019
Contact: 
François Varray, francois.varray@creatis.insa-lyon.fr

Sujet de stage de Master

Imagerie vectorielle Doppler 3D

 

Récemment, à travers une collaboration entre Creatis et le LabTau, un nouveau système d’imagerie ultrasonore 3D a permis de réaliser des premières acquisitions ultrarapides 3D. Ainsi, des premières images volumiques structurelles et de flux ont été obtenues. Cependant, ce type d’imagerie est très confidentielle pour le moment et différents développements méthodologiques restent à réaliser afin d’obtenir des résultats et des modes d’imagerie similaires à ceux actuellement présents en imagerie 2D.

Le but de ce projet sera donc de mettre au point et valider une technique de mesure des champs de vitesse 2D en imagerie Doppler 3D. Ces champs de vitesses seront obtenus, de manière non invasive, en utilisant l'échographie Doppler ultrarapide, par le biais d'émissions d'ondes planes [1]. Actuellement, seulement de l’imagerie Doppler de puissance est réalisée et il sera nécessaire de creuser des approches de filtrage du spectre de Fourier afin d’extraire l’orientation du flux en 3D [2]. En fonction de l’avancement des travaux, les séquences de tirs seront adaptées (staggered multi-PRF [3]) afin d'éviter les phénomènes de recouvrement spectral pouvant apparaître en présence de hautes vitesses.

Afin de valider ces développements, différentes simulations seront réalisées. Par la suite, la technique sera validée dans des modèles in vitro avec les équipements présents à Creatis. Pour cela, les fantômes de Creatis seront utilisés ainsi que des nouveaux qui seront réalisés pour tester de nouvelles orientations de flux (vortex liquide 2D/3D, spirale…). La faisabilité clinique de cette approche sera finalement évaluée chez des volontaires au niveau de la bifurcation.

 

Illutration du Doppler vectoriel 2D, du Doppler de puissance 3D et de l’objectif du stage

 

Les objectifs de ce stage sont les suivants

  • Mettre en place l’estimation Doppler vectorielle en 3D
  • Valider l’approche proposée en simulation et premières acquisitions
  • Proposer une visualisation optimale des résultats
  • Valider l’approche sur des données in vivo.

En fonction des résultats, suite à ces premiers travaux, une poursuite en thèse sera envisagée.

Profil/Compétences recherchées : Etudiant issu d’une grande école d’ingénieur (généraliste ou profil EEA) Traitement d’image et du signal, imagerie ultrasonore, mathématiques

Début et durée du stage : Février/mars 2017 pour une durée de 6 mois

 

Candidature 

envoyer CV + lettre de motivation + relevés de notes M1/M2 ou école d’ingénieur à :

François Varray, maître de conférences, francois.varray@creatis.insa-lyon.fr

               

Références 

[1] L. Petrusca, F. Varray, R. Souchon, A. Bernard, J.-Y. Chapelon, H. Liebgott, A. N'Djin, and M. Viallon. Fast volumetric ultrasound b-mode and doppler imaging with a new high-channels density platform for advanced 4D cardiac imaging/therapy. Applied Sciences, 8(2), 2018.

[2] S. Bech, S. Salles, H. Torp. Comparison of 3D tissue motion estimation methods using transverse oscillations. IEEE International Ultrasonics Symposium 2017.

[2] D. Posada, J. Porée, A. Pellissier, B. Chayer, F. Tournoux, G. Cloutier, D. Garcia, Staggered Multiple-PRF Ultrafast Color Doppler., IEEE transactions on medical imaging, 2016, vol. 35(6), pp. 1510-1521.